Agenda

  • Département 10

    Samedi 15 juillet 21:00

    Faucogney, église Saint-Georges


    Les femmes !

    Ensemble Les Timbres

    Cantates et pièces d’André Campra (1660-1744) et Quirinus van Blankenburg (1654-1739)

    La Belle est-elle capricieuse ? La Jalouse en colère irrite-t-elle qui la chérit ? Ou au contraire, la Jalouse a-t-elle le cœur tendre tandis que la Coquette aime à se rendre ? Cette cantate de Campra, Les Femmes dresse en effet un portrait peu flatteur et de l’amour et des femmes.

    > En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 16 juillet 17:00

    Servance, Salle Notre-Dame de l'Assomption


    Sur les traces de Bach

    Ensemble Les Timbres

    A la rencontre de Buxtehude

    Le nom de Dietrich Buxtehude est souvent associé à celui du jeune Johann Sebastian Bach, dont on rappelle à l’envi qu’il fit le parcours menant d’Arnstadt à Lübeck (près de 400 kilomètres) pour entendre le vieil organiste dans ses œuvres, et qu’étant parti avec une « permission » de quatre semaines, il y resta près de quatre mois.

    > En savoir +

  • Département 10

    Mercredi 19 juillet 19:30

    Fougerolles, Ecomusée du pays de la cerise


    Musique à déguster !

    Ensemble Les Timbres

    Trois joyaux de Musique Elisabéthaine

    Dans le cadre enchanteur de ce bel espace dédié à la culture de la cerise et de sa distillation, l’ensemble Les Timbres propose trois petits concerts domestiques de l’époque élisabéthaine. Les trois programmes sont joués en même temps dans trois espaces différents et le public est invité à choisir lui-même l’ordre dans lequel il souhaite les écouter.

    > En savoir +

  • Département 10

    Jeudi 20 juillet 21:00

    Melisey, chœur roman


    Pien d’amoroso affetto

    Marc Mauillon, canto Angélique Mauillon, arpa doppia a tre registri

    Florence 1600

    Giulio Caccini et Jacopo Peri, deux chanteurs virtuoses et compositeurs rivaux. Recherchant la puissance expressive de la tragédie antique grecque, ils vont révolutionner l’art du chant en créant un nouveau style, qui donnera naissance à l’opéra. Ces pièces monodiques sont chantées avec accompagnement un instrument à cordes pincées.

    > En savoir +

  • Département 11

    Vendredi 21 juillet 21:00

    Belfort, Temple Saint-Jean


    Dialogues avec l’âme

    Jean-Charles Ablitzer, grand orgue et Ensemble Les Timbres

    Œuvres de Scheidt, Buxtehude, Weckmann, Hammerschmidt

    La guerre de Trente Ans (1618-1648) laisse derrière elle une Europe centrale totalement dévastée. On assiste alors à un fort renouveau de la pratique religieuse, dans laquelle catholiques comme protestants cherchent un certain réconfort. De nombreux compositeurs ont voulu mettre en avant cette proximité de l’homme avec Dieu, dans des œuvres où l’âme s’adresse directement à lui.

    > En savoir +

  • Département 10

    Samedi 22 juillet 21:00

    Lure, Eglise Saint-Martin


    Händel

    Vox Luminis / Lionel Meunier

    Dixit Dominus, HWV 232 Ode for Saint Cecilia’s Day, HWV 76

    Adulé dans le monde entier comme l’un des meilleurs ensembles vocaux de la scène baroque actuelle, Vox Luminis revient à Musique et Mémoire pour un étourdissant programme consacré au génial Georg Friedrich Händel (1685-1759).

    > En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 23 juillet 11:00

    Faucogney, Chapelle Saint-Martin


    Telemann, l’esprit européen

    Ensemble La Rêveuse

    Trios et quatuors avec viole

    Georg Philipp Telemann (1681-1767), figure marquante de l’Europe musicale du XVIIIe siècle, appartient à cette fameuse génération bénie des dieux, qui a vu naître quelques-uns des plus grands compositeurs européens : Bach, Rameau, Haendel, Scarlatti et Vivaldi.

    > En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 23 juillet 17:00

    Corravillers, Eglise Saint-Jean Baptiste


    Abendmusik

    Ensemble La Rêveuse

    Cantates et sonates de Dietrich Buxtehude

    Le terme d’Abendmusik fait référence à la tradition, née au XVIIe siècle à Lübeck, de donner des concerts spirituels le soir des cinq dimanches précédant Noël. Initiées par Franz Tunder, ces concerts prirent de l’ampleur et devinrent une véritable institution grâce à Dietrich Buxtehude (1637-1707), son successeur.

    > En savoir +

  • Département 10

    Jeudi 27 juillet 21:00

    Saint-Barthélémy, église


    Pour la récréation de l’esprit...

    Alia Mens

    Johann Sebastian Bach (1685-1750)

    Probablement écrites à Köthen entre 1718 et 1722, comme la majorité de sa musique instrumentale, ces sonates étaient destinées à servir de principal divertissement à la cour du Prince où chaque soir étaient données deux heures de concert. Les sonates et partitas pour violon seul sont un des défis le plus grand que Bach se soit imposé.

    > En savoir +

  • Département 10

    Vendredi 28 juillet 21:00

    Héricourt, église luthérienne


    Musica Poetica

    Alia Mens

    En 1729, Bach reprend la direction du Collegium Musicum créé quelques années auparavant par Telemann. Cet ensemble, composé de jeunes et talentueux musiciens, jouit d’une très grande réputation et se produit chaque vendredi de 5 à 7 au café Zimmermann.

    > En savoir +

  • Département 10

    Samedi 29 juillet 21:00

    Héricourt, église luthérienne


    Soli Deo Gloria

    Alia Mens

    Un office pour l’anniversaire de la Réforme

    Profondément luthérien, Bach n’a pas manqué de célébrer dignement l’anniversaire de la Réforme en traitant bien sûr le choral emblématique Ein feste Burg ist unser Gott.

    > En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 30 juillet 21:00

    Luxeuil-les-Bains, Basilique Saint-Pierre


    Collegium Musicum II

    Alia Mens

    Dans son premier concerto brandebourgeois, Bach évoque les splendeurs d’une scène de chasse, plaisir favori des grands de ce monde, avec les 2 cors mais aussi les 3 hautbois connotés aux plaisirs du divertissement rustique.

    > En savoir +

Ces événements ont déjà eu lieu :

  • Département 10

    Vendredi 15 juillet 2016 21:00

    Eglise Notre-Dame de l'Assomption de Servance


    Les Concerts Royaux

    Ensemble Les Timbres

    François Couperin (1668-1733)

    Dans cet opus publié en 1722 à la suite de son Troisième Livre de pièces de clavecin, Couperin donne quatre suites de danses pour plusieurs instruments, de facture typiquement française, destinées à de petits concerts pour le roi vieillissant aimant entendre ces danses.

    Il faut donc imaginer ces œuvres jouées dans la Chambre du Roi, au crépuscule de sa vie, cette chambre où les courtisans se trouvaient tous les matins pour le lever, et cette même chambre où le Roi Soleil s’éteignit, le 1er septembre 1715.

    En savoir +

  • Département 10

    Samedi 16 juillet 2016 15:00

    Chapelle Saint-Martin de Faucogney


    Johann Jacob Froberger

    Julien Wolfs, clavecin

    Voyageur infatigable, Froberger effectua plusieurs voyages de part et d’autre des Alpes. Il est alors en contact avec ces deux nouveaux styles que sont celui des toccate et autres canzon italiennes de compositeurs comme Frescobaldi, et celui des danses baroques naissantes et du style luthé pratiqués en France. Son œuvre se scinde en deux parties, l’une composée de Toccate et de pièces polyphoniques (Canzon, Fantasia, Ricercar et Capriccio ) d’inspiration italienne, l’autre de suites de danses (Allemande, Courante, Sarabande et Gigue) et Tombeaux de formes tout à fait françaises.

    En savoir +

  • Département 10

    Samedi 16 juillet 2016 21:00

    Eglise Saint-Georges de Faucogney


    La Suave Melodia

    Ensemble Les Timbres et Harmonia Lenis

    Musique instrumentale du Seicento

    Le nom de ce programme, titre d’une pièce d’Andrea Falconiero, illustre bien la révolution musicale à l’aube du XVIIe siècle en Italie. En effet, en passant (non sans heurts !) du contrepoint parfait de ce qu’on appelle alors la Prima pratica - dans la ligne directe des compositeurs de la fin de la Renaissance comme Palestrina -, à la Seconda pratica qui met en valeur une voix soliste accompagnée par la toute nouvelle basse continue, on assiste alors à un changement radical dans l’idée même de la musique. Cette voix soliste sera beaucoup plus libre.

    En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 17 juillet 2016 11:00

    EcoMusée du Pays de la Cerise de Fougerolles


    Perspectives

    Ensemble Les Timbres

    Un lieu investi par la musique : à droite, à gauche, au-dessus, en-dessous…

    Dans ce programme, nul besoin de logiciel ou de matériel complexes, ce seront les musiciens eux-mêmes qui investissent l’espace de l’écomusée, l’espace de plusieurs moments de musique éphémères.

    Les œuvres musicales de ce concert ont toutes été choisies pour l’attention spéciale portée par les compositeurs aux perspectives sonores (polychoralité, écho, etc.). Venez alors découvrir comment on ressent la musique quand elle est jouée non pas devant vous, mais derrière…

    En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 17 juillet 2016 17:30

    Eglise Saint-Jean Baptiste de Corravillers


    The Way to Paradise

    Ensemble Les Timbres

    Consort Songs & Musics

    Les Consort Songs & Music sont souvent considérés comme l’expression la plus caractéristique du langage musical anglais à la fin de la Renaissance. Ils se développèrent notamment pendant les règnes d’Elisabeth Ire (1558-1603) et de Jacques Ier (1603-1625).

    Ce programme propose d’en parcourir le fil… jusqu’au paradis !

    Les thèmes abordés sont cependant souvent méditatifs, voire mélancoliques. Mais cette mélancolie est sublimée par la beauté de la composition, et au fil de la musique, on en vient à aimer être mélancolique.

    En savoir +

  • Département 10

    Mercredi 20 juillet 2016 21:00

    Eglise luthérienne d'Héricourt


    La vie secrète de Johann Jacob Froberger

    Rencontre avec Bibiane Lapointe et Thierry Maeder, clavecin

    Froberger, est l’un des compositeurs pour clavier les plus importants du XVIIe siècle. Il est aussi sans doute le musicien le plus cosmopolite de l’époque baroque, comme l’attestent ses nombreux voyages à travers l’Europe, investissant les milieux musicaux de chacun des pays traversés (Italie, France, Angleterre, Allemagne…). Les directeurs artistiques de l’ensemble Les Cyclopes, évoquent en notes et en mots la vie étonnante de ce musicien aventurier.

    En savoir +

  • Département 10

    Jeudi 21 juillet 2016 21:00

    Chœur roman de Melisey


    Froberger en tête-à-tête

    Duo Coloquintes

    Transcriptions et pièces inédites pour violon et viole de gambe

    Ce programme de musique allemande est conçu autour de pièces écrites pour violon et viole de gambe insérées dans un manuscrit de la bibliothèque de Wolfenbüttel, le Ludwig Partiturbuch. Ces pièces ont la particularité de présenter un aspect peu connu de l’œuvre du mystérieux Johann Jacob Froberger, figure emblématique de la musique pour clavier du XVIIe siècle ayant fait sa carrière auprès de l’Empereur Ferdinand III à Vienne.

    En savoir +

  • Département 10

    Vendredi 22 juillet 2016 21:00

    Eglise luthérienne d'Héricourt


    A l’honneur de Madame Sibylle

    Ensemble Les Cyclopes

    Oeuvres dédiées à Sybille de Wurtemberg

    En 1664, Froberger rejoint au château d’Héricourt son élève préférée, la princesse Sibylle de Wurtemberg qu’il connaissait vraisemblablement depuis sa jeunesse à Stuttgart.

    Claveciniste accomplie, mécène des musiciens et peut-être même compositrice, elle est admirée pour sa piété et son talent. Dans une dédicace que lui fait un musicien, elle et ses deux sœurs sont nommées les trois grâces du Wurtemberg.

    En savoir +

  • Département 10

    Samedi 23 juillet 2016 15:00

    Eglise luthérienne d'Héricourt


    Froberger à Rome

    Ensemble Les Cyclopes

    Alors qu’il est au service de Ferdinand III, Froberger est envoyé en 1637 par l’empereur à Rome pour étudier auprès de Girolamo Frescobaldi. Avec lui, il cultive l’art de la Toccata et la finesse du contrepoint. Fidèle à l’enseignement de son maître il sera aussi un agent de la diffusion de sa musique : l’apparition d’œuvres de Frescobaldi dans les manuscrits français et anglais suit ses voyages. À Rome, Froberger est aussi en contact avec Giacomo Carissimi, maître de chapelle de l’église Saint-Apollinaire qui appartenait au Collegium Germanicum.

    En savoir +

  • Département 11

    Samedi 23 juillet 2016 21:00

    Temple Saint-Jean de Belfort


    Abendmusiken à Hambourg

    Ensemble Les Cyclopes

    Concert proposé en collaboration avec les Amis de l’Orgue et de la Musique de Belfort

    Pendant l’hiver 1649, Ferdinand III envoie Johann Jacob Froberger à Dresde pour remettre une lettre au Prince Electeur Jean-Georges I de Saxe. A cette occasion l’organiste de l’empereur joue entre autres 6 toccatas, 8 capricci, 2 ricercare et 2 suites, toutes dans un livre soigneusement relié et copiées de sa main, qu’il remet alors au Prince-Electeur, lequel lui offre une chaîne en or.

    En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 24 juillet 2016 11:00

    Eglise de Saint-Barthélemy


    Plainte faite à Londres pour passer la mélancolie

    Ensemble Les Cyclopes

    Parmi les voyages de Froberger, celui de Londres est des plus étonnants. Qu’allait faire l’organiste de l’empereur Ferdinand III dans une Angleterre troublée entre république et dictature où la musique avait été largement bannie ? Si les circonstances rocambolesques de son voyage sont souvent citées, le contexte musical de son séjour est plus rarement évoqué : une proximité avec les milieux musicaux d’Oxford et les concerts privés qui s’y déroulaient, autour de Matthew Locke, l’organiste Christopher Gibbons et le surprenant violoniste virtuose Thomas Baltzar.

    En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 24 juillet 2016 17:00

    Eglise Saint-Antide de Fresse


    1653 : Ratisbonne, la diète d’Empire

    Ensemble Les Cyclopes

    Les accidents du temps…

    1656 : Johann Jacob Froberger offre son Libro Quarto à l’Empereur Ferdinand III. Dans la dédicace il lui précise : « tous les bienfaits que je vous dois m’ont poussé à la composition de quelques pièces dont la plupart découlent des émotions que les accidents du temps ont occasionnées en moi… ».

    Après trois ans de voyages tumultueux en Allemagne, dans les Pays-Bas, en France et en Angleterre, Froberger rejoint au printemps 1653 la famille impériale à Ratisbonne où siège alors la diète d’Empire.

    En savoir +

  • Département 10

    Vendredi 29 juillet 2016 21:00

    Basilique Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains


    La liturgie du verbe

    Ensemble Alia Mens

    Dès sa petite enfance, Bach entend chanter le choral au foyer comme à l’église. A la fois musique et prière, il envahit peu à peu sa musique savante que rien ne pourra plus dissocier des notions sacrées qu’il véhicule. Cette alchimie, ce mariage du spirituel au sonore, marque de façon indélébile la culture et toutes les œuvres de Bach.

    Le choral est un fil rouge. Parfois, il est à la source de la construction de l’édifice sonore (motet Jesu meine Freude, cantates BWV 4, 125...), parfois, en étant cité ici et là par les instruments, et donc sans les paroles, qui sont entendues par réflexe par les auditeurs de l’époque.

    En savoir +

  • Département 10

    Samedi 30 juillet 2016 21:00

    Basilique Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains


    La Cité Céleste

    Ensemble Alia Mens

    La ville de Weimar était surnommée la ’’Cité Céleste’’ dès les années 1700. Bach accomplissait son service dans la petite chapelle du Château de la Principauté, pour la Cour. De dimension modeste, cette chapelle était nommée ’’ Weg zum Himmelsburg ’’, le chemin de la Cité Céleste.

    Les trois cantates de ce programme ont toutes été créées à Weimar entre 1711 et 1714, année décisive dans la vie du musicien qui se voit offrir la place de Concertmeister. Période décisive aussi pour sa découverte des maîtres italiens.

    Aborder l’œuvre sacrée de Bach dans cette perspective, c’est lui rendre sa véritable dimension.

    En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 31 juillet 2016 11:00

    Auditorium de Lure


    Le discours sans parole

    Ensemble Alia Mens

    « Une composition musicale est faite comme un discours de plusieurs phrases. Et, toujours, comme un discours, ces phrases sont faites de propositions, qui à leur tour sont faites de mots, qui eux-mêmes comportent des syllabes plus longues ou plus courtes, ou bien non accentuées, ou bien possédant leur accent approprié, fort ou faible. » J. Kirnberger (élève de J.S. Bach)

    La rhétorique ne cultive d’autre but que d’enseigner à l’orateur l’art d’émouvoir les auditeurs. Ce programme principalement de transcriptions, pour deux instruments, s’énonce comme un discours, véhicule des mouvements de l’âme.

    En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 31 juillet 2016 16:00

    Grand Salon de l'Hôtel de Ville de Lure


    Dresde 1649

    Jean-Luc Ho, clavicorde à pédalier

    Fait par Emile Jobin, 2012, d’après les modèles germaniques

    En 1649 le Prince électeur de Saxe provoque à Dresde une joute musicale entre deux grands musiciens de claviers : Johann Jacob Froberger et Matthias Weckmann. Une correspondance suivie ainsi que l’échange de manuscrits musicaux attestent qu’une forte amitié les a ensuite réunis.

    En savoir +

  • Département 10

    Dimanche 31 juillet 2016 21:00

    Eglise Saint-Martin de Lure


    Collegium Musicum

    Ensemble Alia Mens

    C’est en découvrant, entre autres, les ouvrages de Vivaldi, que Bach entre dans l’univers du concerto dès la fin des années passées à Weimar.

    En savoir +

Acteurs de la Musique Ancienne en Franche-Comté, contactez-nous pour publier gratuitement votre agenda sur ce site.

Culture 70 Département de la Haûte-Saône DRAC de Bourgogne Franche-Comté

Crédits et mentions légales